UGO livre couverture

CAFÉ LITTÉRAIRE de Beaumes de Venise

Organisé par l’Académie de Beaumes-de-Venise

   

                                     Prochain rendez-vous en présence de l’auteur :

le  vendredi 6 mars 2020 à  16h30 à la bibliothèque de Beaumes-de-Venise

                  Ouvrage : « Ugo ou la métamorphose des pierres » de Philippe Jean Coulomb340 p

Pour la qualité des échanges il est indispensable de lire le livre afin de participer aux séances (ouvrage disponible à la bibliothèque et à l’Académie de Beaumes, auprès de l’auteur…)

 

 

Le roman d’Vgo est une fiction (tenant compte de faits historiques) qui se déroule dans le Sud de la France au milieu du XIIème siècle. Il met en scène le parcours de deux moines bâtisseurs, Vgo et Stéfanus, formés dans les abbayes de Cîteaux et de Clairvaux, qui se rendent en Provence pour participer à l’immense élan de construction de chapelles, d’églises et de cathédrales qui s’est emparé de l’Europe.

Leur parcours, de Cîteaux à Beaumes de Venise, Vaison-la-Romaine et Saint-Paul-Trois-Châteaux, en passant par Albi, Carcassonne, Béziers, Maguelone, Montpellier, Saint Ruf, Avignon et Carpentras, est très révélateur du contexte politique, économique et religieux de cette époque particulièrement troublée.

En France et en Europe, le XIIème siècle fut un siècle charnière au cours duquel notre civilisation vit toutes ses bases remises en question. La France se remodèle, le sud-ouest est soumis à des soubresauts politiques, la religion catholique peine à se trouver une identité et surtout à s’imposer politiquement aux rois et au bas peuple et quatre-vingt-dix pour cent de la population vit dans les campagnes.

Le Sud de la France connait un nouvel essor économique avec le commerce des épices. Montpellier, née en l’an Mil, va devenir, grâce à ses importations et aux croisades, avec les ports de Maguelone et de Lattes, une plaque tournante commerciale avec le Moyen-Orient musulman.

Le XIIème siècle est également le siècle de l’un des plus grands esprits de son siècle, Bernard de Clairvaux (1090-1153) qui tentera de corriger les dérives du Clergé, dénoncera le développement dangereux des sectes et en particulier, celle des Cathares, favorisera, à la demande de Hugues de Payns, Geoffroy de Saint Omer et du roi de Bauduin II de Jérusalem,  la création de l’ordre des Templiers ( 23 janvier 1120) et à la demande du pape Eugène III prêchera pour la croisade (1146).

Vgo et Stéfanus, qui ont vécu vers le milieu de ce XIIème siècle, ont signé de leur nom de nombreuses chapelles romanes et cathédrales, laissant en Provence les témoignages immortels de leurs vies éphémères.

Ils sont dignes que l’on se souvienne d’eux.