Vous regardez : poemes


001

JE, quatrième partie, La quête du moi

JE, quatrième partie, La quête du MOI Le Je confronté au Moi. Le Je est la représentation extérieure du Moi, de l’Etat-d’Etre. Le Je se construit en subissant la pression permanente de l’environnement, il est une adaptation de l’inné et Lire la suite...

EVE

« JE » troisième partie : Le péché

 » JE  »  troisième partie : Le péché     Le jardin de l’Eden, le récit biblique de la naissance de l’humanité : le serpent, l’arbre, la pomme, Adam, Ève et Dieu! Le terrible destin de ces bipèdes tricéphales impuissants Lire la suite...

001

« JE » deuxième partie, Les Dieux…

 » JE  » deuxième partie,  Les Dieux…   Extrait de  » JE  » poème édité le 20 août 1999. Editions LE MANUSCRIT (www.manuscrit.com). Lecture publique donnée  en 2001 au Théâtre du Balcon d’Avignon (Directeur Serge Barbuscia) .   Du polythéisme Lire la suite...

images

POEMES MUSICAUX

Dans le silence de la nuit J'entends ton cœur qui crie mon amour J'entends ton cœur qui crie Et le mien crie aussi mon amour J'entends ton cœur qui souffre Et le mien souffre aussi mon amie Depuis longtemps tu sais on a vécu ainsi mon amour Depuis longtemps tu sais on a vécu ainsi mon amie Lire la suite...

opened book, lying on the bookshelf

Références de l’Œuvre Littéraire de Philippe Jean COULOMB

Toutes les références de l’Œuvre Littéraire de Philippe Jean COULOMB ainsi que les liens vers les éditeurs. Lire la suite...

ep-illustration

L’EPOPEE de GILGAMESH

Le récit de trois mille vers, vieux de trente cinq siècles, relate les aventures d’un roi de la ville d’Uruk (Mésopotamie), Gilgamesh, qui découvre l’amitié d’un sauvage de la savane, Enkidu, aussi beau, fort et invincible que lui. Ils forment un grand projet : celui d’aller jusqu’au Liban trouver, choisir et ramener du bois de cèdre pour la construction d’un temple. Après maints exploits surhumains ils reviennent en vainqueurs dans leur cité où ils sont accueillis en héros. Mais, l’arrogance et l’athéisme d’Enkidu ont irrité les dieux qui le condamnent à mort. Gilgamesh assiste à l’agonie de son ami et prend conscience qu’il subira inéluctablement le même destin, il entreprend alors un périlleux voyage au-delà de monde connu pour rencontrer Uta-Napistu (le Noé de la Bible), le seul homme qui, grâce aux dieux, a résisté au déluge. Mais, Gilgamesh, impuissant à conquérir l’immortalité malgré les conseils de ce dernier, revint dans sa cité où il se laissa mourir de désespoir. Lire la suite...

etre_illustration

ETRE

ÊTRE est un choix de poèmes qui révèle des questionnements naïfs, des inspirations soudaines, des prises de conscience de l’enfance et de l’adolescence sur l’Univers révélé et des interrogations d’adulte sur la signification de l’existence humaine. Lire la suite...