390px-Roger_Penrose-6Nov2005

Qui mérite le prix Nobel pour la découverte des Trous Noirs ?

.

Les trois lauréats du prix Nobel 2020 de physique : Roger Penrose, Andrea Ghez et Reinhard Genzel ont démontré que les Trous Noirs prévus par les équations d’Albert Einstein étaient bel et bien une réalité de l’Univers.

Roger Penrose est considéré comme l’un des physiciens les plus brillants de son temps et, comme Albert Einstein, il aurait, selon l’avis de ses pairs, mérité au moins trois prix Nobel. Pour autant l’idée de l’existence des Trous Noirs remonte au XVIIIème siècle !

En effet, les savants John Michell en 1783 et Pierre-Simon Laplace  en 1796 avaient remarqué  que l’on peut concevoir des objets gigantesques (par exemple 500 fois plus grand que le Soleil avec la même densité) dont le champ gravitationnel est si fort, et donc la vitesse de libération si élevée, que même la lumière ne pourrait s’échapper de l’astre.

En novembre 1915, Albert Einstein démontra que la masse et l’énergie déforment le tissu de l’espace-temps. La courbure de ce dernier, en déviant la trajectoire des objets qui s’y déplacent, correspond à ce que l’on nomme la force gravitationnelle. L’astronome allemand Karl Schwarzschild proposa alors une solution aux équations d’Einstein, dans le cas d’un objet massif sphérique et sans rotation.

En 1939, les Américains Robert Oppenheimer et Hartland Snyder étudièrent comment un nuage de matière s’effondre sur lui-même. Ils ont alors compris le sens physique du rayon de Schwarzschild. Ce dernier définit un « horizon » où tout objet qui pénètre à l’intérieur ne peut plus s’échapper, pas même la lumière. On a alors un « trou noir » (le nom ne sera inventé que dans les années 1960). Ainsi, une étoile très massive qui s’effondre sur elle-même pourrait former un trou noir. L’astre se « couperait »  du reste de l’Univers et ne pourrait plus émettre d’information vers un observateur lointain. Seul son champ gravitationnel persisterait.

Enfin, le 10 avril 2019, une équipe de 200 chercheurs a, après un an de travail pour retranscrire les données en photo, obtenu une image du Trou Noir de la Galaxie M87.

Le mathématicien Roger Penrose s’est penché sur le problème dès 1964. Il a montré que, sous des conditions très générales, l’effondrement de matière conduit à la formation d’une singularité et d’un horizon, c’est-à-dire d’un trou noir. Les résultats de Roger Penrose, Reinhard Genzel et Andrea Ghez furent le point de départ de nombreux travaux, aussi bien théoriques qu’observationnels, sur les trous noirs. Roger Penrose et Stephen Hawking ont utilisé les mêmes outils pour montrer qu’une singularité passée est inévitable dans le modèle du Big Bang.

Ces travaux ont aussi amené au phénomène du rayonnement de Hawking et de l’évaporation des trous noirs et enfin à l’image d’un Trou Noir ci-dessous :

aa63489cc4b85c4ec4c9190dbc024c3c-voici-la-toute-premiere-image-officielle-d-un-trou-noir_1

Image d’un Trou Noir obtenue le 10 avril 2019

 

Alors, à qui doit-on attribuer la paternité des Trous Noirs : Michell, Laplace, Einstein, Schwarzschild, Oppenheimer, Snyder, Hawking, Penrose, Ghez et Genzel, les 200 chercheurs qui ont obtenu l’image du Trou Noir… ?

Sachant qu’un prix Nobel ne peut être attribué que lorsqu’un résultat théorique a été confirmé par l’expérience, et qu’il ne peut en aucun cas être attribué à titre posthume !!!! Il y a là une forme d’injustice !

Il serait temps que la communauté scientifique dispose d’un Panthéon consacré à tous ceux qui, par leur(s) découverte(s) ont contribué au développement de la connaissance scientifique…………….. d’Imhotep à Penrose !

 

Biblio

  • Hawking Stephen « Une brève histoire du temps, du big bang aux trous noirs », Flammarion, 1988.
  • Luminet Jean-Pierre, « Les Trous Noirs », Belfond, 1987.
  • Penrose Roger, « Les cycles du temps, une nouvelle vision de l’Univers », Odile Jacob, 2013
  • Penrose Roger, « Les deux infinis de l’esprit humain », Champs, 1997.
  • Sean Bailly, « Le prix Nobel de physique 2020 honore des travaux sur les trous noirs », Pour la Science, 6 octobre 2020.
  • Coulomb Philippe Jean
  • sur mon site (philippe-jean-coulomb.fr) cliquez deux articles déjà publiés sur les Trous Noirs :

.*  « Trous Noirs » et

* « STUPEFIANT la première photo d’un Trou Noir »